Le marché en un coup d’oeil
Prix du sésame dans les pays producteurs (en Francs CFA/kg)

Au Burkina Faso, le marché de sésame demeure inexpressif. Si au niveau bord-champ, il n’y a plus d’offre significative, des stocks plus ou moins importants sont détenus par des commerçants bien déçus par la morosité actuelle de la demande. Ce sont de faibles transactions très irrégulières qui sont enregistrées entre locaux. Les prix comparés à ceux du mois écoulé ont connu une régression dans certains centres urbains et découragent davantage les détenteurs de stocks…/…

Au Mali, le marché du sésame est calme et identique au mois précédent. Les acheteurs étrangers ne sont plus visibles alors que les volumes des échangés locaux restent faibles et destinés à la transformation et la consommation locales…/…

En Côte d’Ivoire, le marché du sésame est très calme comme le mois précédent. Les stocks sont rares voire inexistants et aucun acheteur n’est actif sur ce marché actuellement à part des petits échanges au niveau local pour les besoins de consommation. Les petits stocks existants sont réservés chez les producteurs pour les besoins de l’autoconsommation et de semence pour la nouvelle culture…/…

Le marché du sésame dans le Sud du Tchad n’est pas tellement actif car la disponibilité du sésame au niveau des marchés est faible. On note cependant toujours la présence d’acheteurs étrangers – Soudanais, Nigérians – et des acheteurs locaux, même si ceux-ci se sont davantage tournés vers l’arachide…/…

Marché international et perspectives

A la bourse éthiopienne ECX, les quantités échangées évoluent entre 4500 et 7500 tonnes/semaine, avec une tendance à la baisse dans les transactions, normale en cette période de l’année. La cotation du sésame évolue entre 978 et 1109 USD/tonne. Cette fourchette de prix se rapproche de celle de la campagne précédente à la même période…/…

Pour en savoir plus : abonnez-vous au bulletin !