Bulletin sur le marché du sésame

Le marché en un coup d’oeil
Prix du sésame dans les pays producteurs (en Francs CFA/kg)

Le marché de l’anacarde en Afrique de l’Ouest

Au Burkina Faso, cette semaine, la campagne de commercialisation tire vers sa fin au niveau bord-champ. L’offre maintient son flétrissement sur les marchés villageois démotivant les déplacements des acheteurs. Dans l’ensemble, les prix demeurent à leur niveau de la semaine écoulée sauf dans l’Est du pays où les prix ont chuté…/…

La campagne de commercialisation de sésame tire à sa fin dans la zone centre du Sénégal. Dans le sud, l’intensité des transactions a diminué avec la baisse considérable de l’offre…/…

Au Mali, le marché du sésame reste calme. Les prix sont stables et le volume global des échanges est faible. Les transactions observées sont locales, modestes et isolées…/…

En Côte d’Ivoire, le marché du sésame commence à perdre de son dynamisme. Les stocks se raréfient et beaucoup d’acheteurs locaux se sont retirés de ce marché pour se consacrer au marché de la noix de cajou dans les zones de production…/…

Au Tchad la campagne de commercialisation du sésame tire à sa fin. Les quantités de sésame observées sur les marchés continuent à diminuer car les stocks auprès des producteurs sont épuisés. Seuls les grossistes disposent de stocks de sésame mais attendent de meilleur prix pour la vente. Les acheteurs étrangers et leurs représentants sont toujours présents dans les marchés. Leur présence a favorisé la montée des prix cette semaine à Sarh comme Moundou…/…

Le marché international du sésame

Le prix du sésame sur le marché international est en baisse depuis la fin de semaine dernière. A la bourse éthiopienne ECX, le sésame est coté entre 900 et 1206 USD/tonne pour une valeur moyenne de 1084 USD/tonne. La cotation du sésame bigarré ouest-africain suit cette tendance et est évaluée entre 1050 et 1150 USD/tonne. Le sésame blanc estafricain est aussi coté en baisse à 1175-1275 USD/tonne…/…

Le point de vue des analystes

La campagne du sésame est quasi terminée en Afrique de l’Ouest car peu de producteurs ont encore des stocks et les transactions ont nettement ralenti. Quant aux perspectives d’évolution du prix sur les marchés locaux, la baisse passagère du prix du sésame sur le marché internationale va limiter toute hausse du prix dans les semaines à venir…/…

Pour en savoir plus : abonnez-vous au bulletin !

Bulletin sur le marché du sésame

Le marché en un coup d’oeil
Prix du sésame dans les pays producteurs (en Francs CFA/kg)

Le marché de l’anacarde en Afrique de l’Ouest

Au Burkina Faso cette semaine, la campagne de commercialisation tire vers sa fin côté producteur. L’offre est faible sur les marchés villageois démotivant les déplacements des acheteurs. Dans l’ensemble, les prix demeurent à leur niveau de la semaine écoulée…/…

Au Sénégal, la fin de la campagne de commercialisation de sésame se précise de plus en plus dans la zone centre. En Casamance, le marché est toujours dynamique avec des échanges importants entre acheteurs et producteurs…/…

Au Mali, le marché du sésame est calme et quasi-identique à la semaine précédente. Les fourchettes de prix se maintiennent, les échanges sont rares et le volume de transactions est de plus en plus faible. Les exportateurs et les acheteurs étrangers ne sont plus visibles sur les marchés alors que les locaux s’investissent de plus en plus à la préparation de la campagne de commercialisation de la noix de cajou…/…

En Côte d’Ivoire, le marché du sésame est toujours actif dans toutes les zones de production.
Dans les Savanes, au Nord de la Côte d’Ivoire, les stocks ont fortement diminué et la majorité des producteurs a déjà vendu la totalité de leur sésame. En revanche, dans le Woroba à l’Ouest, où la récolte a été plus tardive qu’au Nord, des stocks sont encore présents côté producteurs…/…

Au Tchad, le marché de sésame n’est pas tellement animé cette semaine car l’offre est faible au niveau des marchés locaux. Les producteurs ont presque vendu tout leur stock. Seuls les grossistes disposent de stocks au niveau local et attendent une potentielle hausse de prix pour vendre…/…

Le marché international du sésame

La cotation du sésame à la bourse ECX se resserre autour de 1020-1265 USD/tonne, pour une valeur moyenne en légère baisse à 1155 USD/tonne. Les cotations pour le sésame africain se maintiennent cette semaine à 1150-1225 USD/tonne pour le sésame bigarré ouest-africain et 1275-1375 USD/tonne pour le sésame blanc d’Afrique de l’Est…/…

Le point de vue des analystes

Sur le marché international, la demande reste bonne et les perspectives d’approvisionnement limitées dans les mois à venir vont pousser les prix à la hausse au cours des mois à venir.
En Afrique de l’Ouest et au Tchad, il ne reste peu de stocks côté producteur et la campagne est bientôt terminée dans les villages. L’essentiel du sésame se trouve maintenant au niveau des grossistes et des exportateurs. Les prix locaux devraient se maintenir jusqu’à la fin de la campagne…/…

Pour en savoir plus : abonnez-vous au bulletin !

Bulletin sur le marché du sésame

Le marché en un coup d’oeil
Prix du sésame dans les pays producteurs (en Francs CFA/kg)

Le marché de l’anacarde en Afrique de l’Ouest

Au Burkina Faso cette semaine, la campagne est presque terminée au niveau bord-champ dans beaucoup de localités. Les stocks au niveau producteur sont très modestes dans l’ensemble du territoire. Les grandes quantités sont dans les entrepôts des commerçants et exportateurs ou en transit pour l’export. Dans les zones productrices de cajou, les acheteurs mobilisent plutôt leur fonds pour les noix de cajou au détriment du sésame dont l’offre n’est plus attrayante. Globalement, les prix sont restés stables comparés à ceux de la semaine écoulée…/…

La campagne de commercialisation du sésame tire à sa fin dans la zone centre du Sénégal au moment où, dans la zone sud, elle commence à atteindre son apogée.
Dans le centre du pays, plus particulièrement dans les régions de Kaolack, Kaffrine, Fatick et Diourbel, l’offre de sésame a considérablement diminué…/…

Au Mali, le marché du sésame reste stable par rapport à la semaine dernière. Le rythme des échanges s’estompe et les stocks diminuent. Les acheteurs quittent le marché alors que les producteurs se positionnent de plus en plus sur les marchés de cajou et de la mangue…/…

En Côte d’Ivoire, cette semaine, la demande de sésame connait une légère hausse mais les stocks disponibles sont en baisse.
En effet, avec la demande et les prix internationaux qui ont connu une hausse la semaine passée, les acheteurs du Burkina et du Mali qui s’étaient retirés, sont de retour pour acheter les stocks résiduels dans le Nord…/…

La commercialisation du sésame commence à ralentir dans le sud du Tchad à cause de la rareté du produit observé au marché. Les producteurs ont presque vendu tout leur stock. Les grossistes attendent que les prix augmentent avant de vendre leur stock…/…

Le marché international du sésame

Le prix international du sésame africain se maintient cette semaine sur les marchés internationaux. La cotation du sésame sur ECX s’est resserrée autour de la fourchette 1050-1250 USD/tonne, une cotation moyenne en légère régression à 1170 USD/tonne…/…

Le point de vue des analystes

Cette semaine, la demande pour le sésame africain sur le marché international reste bonne et le prix export reste globalement stable pour les origines africaines. Les stocks disponibles au niveau des producteurs sont maintenant plus rares et localisés dans quelques régions comme au Mali et au sud du Sénégal.
La hausse des prix de la semaine passée ont poussé les commerçants à réinvestir le marché en Côte d’Ivoire mais dans plusieurs pays, comme le Burkina Faso et le Mali, les commerçants locaux ont plutôt l’air de s’orienter davantage vers la nouvelle récolte de noix de cajou…/…

Pour en savoir plus : abonnez-vous au bulletin !

Bulletin sur le marché du sésame

Le marché en un coup d’oeil
Prix du sésame dans les pays producteurs (en Francs CFA/kg)

Au Burkina Faso cette semaine, les prix sont restés stables dans l’ensemble et les stocks en diminution significative au niveau bord-champ.
Au sud-ouest, les prix demeurent à leur niveau de la semaine passée. Ils varient entre 450 et 500FCFA/kg avec une offre en baisse…/…

Au Sénégal, la campagne de commercialisation du sésame se poursuit. L’intensité des échanges a connu une baisse dans la zone centre car l’offre a nettement diminué. Dans le sud c’est le contraire car l’offre est bonne et les acheteurs sont bien présents. Les échanges augmentent chaque semaine dans cette zone…/…

Au Mali, le marché du sésame connait une baisse de prix par rapport à la semaine dernière. Le volume et le nombre des échanges diminuent ; les acheteurs bouclent leurs commandes et quittent le marché…/…

En Côte d’Ivoire, le marché du sésame a connu un léger ralentissement même si des échanges sont toujours visibles.
Les stocks disponibles chez les producteurs sont fortement en baisse et d’autres ont déjà tout vendu…/…

L’activité commerciale autour du sésame dans les régions du Sud du Tchad reste très animée cette semaine avec la présence des acheteurs étrangers venus du Benin et Nigeria et des nationaux payant pour le compte des étrangers (Indiens, Turcs et Nigérians)…/…

Le marché international du sésame

Depuis quelques jours, la demande chinoise sur le marché international a repris cette semaine ce qui a fortement stimulé les prix export du sésame africain en destination de l’Asie…/…

Le point de vue des analystes

Nous approchons à grand pas de la fin de la campagne car les stocks producteurs sont maintenant bas dans la plupart des pays producteurs.
Cependant la demande chinoise est repartie à la hausse cette semaine avec un impact fort sur les prix export du sésame africain. Il est pour l’instant difficile de savoir si cette hausse va se poursuivre mais il est fortement probable que cela redonne un coup de motivation aux derniers acheteurs locaux afin de glaner les derniers stocks disponibles et ainsi contrecarrer la tendance baissière à court-terme…/…

Pour en savoir plus : abonnez-vous au bulletin !

Bulletin sur le marché du sésame

Le marché en un coup d’oeil
Prix du sésame dans les pays producteurs (en Francs CFA/kg)

Au Burkina Faso cette semaine, les prix bord-champ maintiennent leur niveau de la semaine écoulée avec une légère hausse notée par endroit.
Au niveau des grossistes, on note une quasi-stabilité des prix dans plusieurs localités et une légère hausse là où le prix de gros avait baissé la semaine passée…/…

Au Sénégal, le marché du sésame a connu une stabilité après la hausse de la semaine dernière. Les transactions sont toujours dynamiques aussi bien dans le centre que le sud…/…

Au Mali, les prix sont globalement stables mais des baisses irrégulières ont été enregistrées au niveau des commerçants revendeurs. Le volume et le nombre de transactions baissent car les stocks diminuent et les acheteurs ralentissent les commandes…/…

En Côte d’Ivoire, le marché du sésame reste toujours dynamique cette semaine.
Les stocks disponibles chez les producteurs ont beaucoup diminué dans certaines zones de production.
Les acheteurs étrangers sont toujours actifs et installent une légère concurrence dans les zones frontalières Nord de Côte d’Ivoire avec le Burkina et le Mali…/…

L’activité commerciale autour du sésame dans les régions du Sud du Tchad reste très animée cette semaine avec la présence sur les marchés d’acheteurs étrangers venus du Bénin et du Nigeria ainsi que des acheteurs nationaux travaillant pour le compte d’importateurs indiens, turcs et nigérians…/…

Le marché international du sésame

La cotation moyenne du sésame à la bourse éthiopienne ECX a stoppé sa hausse et connaît un léger repli pour être actuellement évaluée à 1120 USD/tonne. De même les cotations pour le sésame d’origine africaine connaissent une certaine stabilité. Le sésame blanc, origine Afrique de l’Est, est coté entre 1250 et 1350 USD/tonne et le sésame bigarré, origine Afrique de l’Ouest, est coté entre 1075 et 1175 USD/tonne…/…

Le point de vue des analystes

Les prix sur le marché international se sont stabilisés, cette semaine, avec les fêtes du nouvel an chinois qui diminuent la demande côté asiatique. Les prix repartiront probablement à la hausse avec la reprise des achats chinois…/…

Pour en savoir plus : abonnez-vous au bulletin !