Bulletin sur le marché du karité

Le marché en un coup d’oeil
Prix de l’amande de karité dans les pays producteurs (en Francs CFA/kg)

 

Au Burkina Faso, cette semaine, le marché du karité reste marqué par une offre nettement supérieure à la demande et dans ces conditions les prix ont légèrement diminué dans certaines régions.
Dans toutes les zones de production, la demande demeure décevante tandis que l’offre bord-champ s’est plutôt accrue pour des besoins de liquidité afin de payer la scolarité et la main d’oeuvre pour les récoltes agricoles qui battent leur plein. Dans les marchés urbains, très peu de contrats sont signés entre exportateurs et grossistes. Pas d’engagements de long terme ni de grosses quantités. Ainsi, les prix demeurent variés mais sont en baisse dans certaines localités et restent stables dans d’autres…/…

Au Mali, le marché de karité est quasi – identique à la semaine derniere. Les prix sont stables car la demande stagnent. Le volume et le nombre des transactions se maintiennent.
Les prix bord-champ se situent entre 70 et 90 FCFA/kg, les prix gros et demi-gros oscillent entre 90 et 110 FCFA/kg. Le Beurre de karité se vend entre 500 et 650 FCFA/kg en gros. Le prix du beurre en détail varie entre 525 et 900 FCFA/kg selon le marché et la qualité du beurre…/…

Au Nigéria, le marché du karité reste soumis à l’absence d’acheteurs à l’exportation et à une demande modéré de la part des utilisateurs locaux. En conséquence, il n’y a pas eu d’escalade des prix comme c’est généralement le cas à mesure que la campagne progresse…/…

Au Ghana, les activités se multiplient à cette période de l’année, surtout avec de nombreuses femmes qui améliorent la productivité dans les régions du nord, du sud-est et du haut-ouest. Ces femmes dépendent fortement de la transformation du beurre de karité comme principale source d’autonomisation et de moyens de subsistance. Généralement, il y a une bonne disponibilité d’amande…/…

En Guinée, le marché du karité dans la région de Kankan a été à nouveau timide cette semaine car les transactions se sont encore amenuisées. Les acheteurs du Burkina dont la présence avait été constatée la semaine précédente, et qui avait suscité de l’espoir pour les acheteurs locaux, se sont pour la plupart retournés dans leur pays après y avoir drainé quelques chargements de camion remorque…/…

Le marché international du karité

On assiste à un raffermissement des cours du cacao depuis près de 3 mois. Les prix de la fève de cacao se maintiennent au-dessus de la barre des 2 000 $ la tonne ces dernières semaines, avec un prix de clôture proche de 2 065 USD/TM à la clôture le 18 octobre sur le marché de New York (à l’échéance de déc.). Le beurre de cacao atteint les 6 000 USD/tonne (ex doc) au Etats Unis début octobre selon le dernier prix spot publié par la CMAA…/…

Le point de vue des analystes

La campagne d’achat reste très calme pour ce mois octobre en Afrique de l’Ouest. La production régionale est satisfaisante dans l’ensemble mais la demande n’est pas au rendez-vous.
La production d’amandes est disponible sur les marchés ruraux et sur les marchés de gros, tandis que les conditions météo sont favorables pour le séchage du produit. Les demande de la transformation artisanale locale est active et les prix de vente locaux du beurre sont rémunérateurs en ce début de saison. La demande pour le marché à l’export est par contre très timide et les transactions des grossistes sont encore rares…/…

Pour en savoir plus : abonnez-vous au bulletin !