Bulletin sur le marché du karité

Le marché en un coup d’oeil
Prix de l’amande de karité dans les pays producteurs (en Francs CFA/kg)

 

 

Au Burkina Faso, le marché du karité évolue toujours à un rythme limité faute d’une demande conséquente. En l’absence de statistiques officielles, nos tentatives de jauge du niveau de productivité des parcs à karité donnent des avis mitigés au niveau bord-champ : Dans certaines localités de régions (Cascades, Hauts-Bassins, Centre-Ouest, Sud et l’Est), les avis sont en faveur d’une bonne productivité par contre, une tendance nette a du mal à se dégager dans d’autres localités et régions (Boucle du Mouhoun, Sud-Ouest)…/…

En Côte d’Ivoire, le marché du karité est identique aux semaines précédentes.
Le marché tourne au ralenti car peu d’échanges sont visibles entre acheteurs locaux et acheteurs étrangers. Toutefois, les transformatrices de beurre de karité sont actives et font des stocks au moment où les prix sont bas avec une qualité qui s’améliore progressivement…/…

Au Mali, le marché de karité connait une légère hausse des prix par rapport à la semaine dernière. La demande s’ameliore car les acheteurs etrangers font leur entrée sur le marché. Le volume et le nombre de transaction augmentent par rapport à la semaine precedente…/…

Au Nigéria, le marché des amandes de karité reste soumis à une faible demande. Dans ces conditions de demande limitée, les prix de cette semaine ont diminué de 500 NGN/sac sur les marchés de l’intérieur du pays où les commerçants apportent les stocks collectés dans les villages. Les prix bord champ se situent entre 70 000 et 72200 Naira/tonne soit entre 109 et 112 FCFA/kg…/…

Au Ghana, le marché du karité n’a pas connu de changement cette semaine malgré l’anticipation des augmentations de prix dues à l’augmentation de la demande au cours de la semaine dernière.
Il existe actuellement un bon marché pour le beurre de karité, en particulier dans les trois régions du Nord du Ghana (Haute-Est, Haute-Ouest et Nord). L’Harmattan commence à être sec avec beaucoup de soleil et de longues sécheresses…/…

En Guinée, le marché du karité dans la région de Kankan commence à prendre un rythme actif, car la demande d’amande s’améliore petit à petit avec la présence des acheteurs burkinabés. Les transactions se sont accélérées cette semaine comparativement à la semaine passée…/…

Le marché international du karité.

Les prix de la fève de cacao sont en légère hausse. Ils ont repassé la barre des 2 000 $ la tonne, avec un prix de clôture proche de 2 100 USD/TM au 11 octobre sur le marché de New York (à l’échéance de déc.).
Coté consommation la relance se confirme en Europe avec 3% de croissance des broyages sur le 3ème trimestre 2017, soit une hausse de près de 10 000 tonnes de fèves broyées pour le trimestre (European Cocoa Association). Cette relance des achats physiques, favorisée par les actuels prix bas du cacao, participe à la stabilisation des prix du cacao entre 1 900 et 2 000 USD/tonne de fève au cours des derniers mois…/…

Le point de vue des analystes

Alors que la campagne d’achat est très calme pour une mi-octobre en Afrique de l’Ouest, les perspectives de la demande internationale de karité ne changent guère avec des prix au plus bas et des relances de commandes sur des gros volumes qui se font de plus en plus attendre…/…

Pour en savoir plus : abonnez-vous au bulletin !