Bulletin sur le marché de la gomme arabique au Tchad

Le marché de la gomme arabique en un coup d’oeil

Gomme friable (Talha)

La cueillette de la gomme friable se poursuit mais la chaleur et la tombée des pluies annoncent la fin de la récolte dans certaines régions productrices. Les producteurs sédentaires commencent à se préoccuper des travaux champêtres et le déplacement des éleveurs transhumants vers de nouvelles régions limite l’offre locale.
La demande en gomme friable commence à baisser localement. Les quantités exposées ont fortement diminué cette semaine dans les marchés hebdomadaires et les collecteurs. La qualité est appréciée par les commerçants locaux. Les prix pratiqués sont stables dans le Chari Baguirmi et le Hadjer Lamis et en baisse dans le Guéra.

Chari Baguirmi. Quelques transhumants et locaux continuent à cueillir et à vendre la gomme friable sur les marchés locaux. L’offre locale est en forte baisse tout comme la demande locale, les commerçants locaux étant peu intéressés par les quantités disponibles et la qualité de la gomme proposée.. Le prix de la gomme friable reste stable, se situant entre 140 à 160 FCFA/kg (soit 350 à 400 FCFA/coro). La tendance à court terme du prix de la gomme friable dans le Chari Baguirmi va de stable à légère baisse du fait de la faible demande.

Guéra. La demande en gomme friable commence à baisser dans cette région mais l’offre reste bonne grâce aux stocks et les activités de cueillette qui se poursuivent pour certains transhumants et producteurs. Le prix de la gomme friable est en baisse cette semaine et atteint 120 FCFA/kg (soit 300 FCFA/coro) contre 240 FCFA/kg (soit 600 FCFA/coro) la semaine passée. La tendance à court terme du prix de la gomme friable dans le Guéra est en légère baisse du fait de la faible demande.

Hadjer Lamis. L’absence des transhumants dans cette région a fortement réduit l’offre locale en gomme friable. Avec les premières pluies, les villageois préparent les travaux champêtres. La demande locale en gomme arabique est faible, hormis l’activité de quelques commerçants indépendants qui continuent à collecter la gomme. Le prix observé cette semaine est stable, la gomme est vendue à 120 FCFA/kg (soit 300 FCFA/coro). La tendance à court terme du prix de la gomme friable dans le Hadjer Lamis est à la stabilité voire une légère baisse du fait de la demande locale en baisse.

Gomme dure (Kitir)

Les stocks qui constituaient l’essentiel de l’offre locale sont maintenant terminés. Quelques commerçants indépendants disposent de petites quantités qui ne sont cependant pas exposées sur les marchés. Les transporteurs continuent d’évacuer les stocks des magasins vers N’Djamena.

Marché international

Au Soudan, la fin de la campagne de commercialisation est marquée par une offre marginale et une hausse des prix des gommes dure et friable sur les marchés aux enchères. En effet, la disponibilité limitée de la gomme sur les marchés aux enchères en cette 2ème partie de campagne et des opérateurs soudanais plutôt confiants avec la potentielle levée des sanctions économiques ont accru la compétition des acheteurs au niveau local sans que les cotations FOB n’évoluent. Le prix de la gomme dure évolue entre 24,9 et 28,6 SDG/kg sur les marchés aux enchères du Nord Kordofan alors que le prix de la gomme friable varie entre 5,8 et 6,2 SDG/kg.

Les prix conseillés à la vente comme l’achat dans les régions sont: