Bulletin sur le marché de la gomme arabique au Tchad

Le marché de la gomme arabique en un coup d’oeil

Gomme friable (Talha)

Avec la tombée des pluies dans certaines régions productrices, les activités de cueillette de la gomme friable commencent à ralentir. Les producteurs s’orientent vers les travaux champêtres. De plus, les éleveurs transhumants continuent leur migration dans d’autres régions, ce qui limite d’autant plus la récolte. La demande en gomme friable reste bonne et, malgré les faibles quantités exposées sur les marchés locaux, la qualité est appréciée des commerçants locaux.

Chari Baguirmi. Les pluies de cette semaine ont commencé à ralentir les activités de cueillette. Les quantités exposées sur les marchés commencent à diminuer. La demande reste quant à elle faible. Le prix de la gomme friable observé cette semaine est stable à 160 FCFA/kg (soit 400 FCFA/coro). La tendance à court-terme du prix de la gomme friable dans le Chari Baguirmi va de stable à légère baisse du fait de la faible demande.

Guéra. La demande en gomme friable reste très élevée dans cette région où les producteurs cherchent à satisfaire cette demande malgré la chaleur qui prévaut. Le prix observé cette semaine est en hausse. La gomme est vendue 240 FCFA/kg (soit 600 FCFA/coro) contre 200 FCFA/kg (soit 500 FCFA/coro) la semaine passée. La tendance à court terme du prix de la gomme friable dans le Guéra est à la stabilité voire en légère hausse du fait de la demande.

Hadjer Lamis. Le départ massif des éleveurs transhumants vers les régions du sud à la recherche de l’eau et de pâturages pour les bétails a réduit l’offre locale ces dernières semaines. De plus, les villageois sédentaires se détournent de la cueillette pour préparer les travaux champêtres. La demande locale reste faible car les commerçants locaux se sont retirés du marché de la gomme et s’adonnent à d’autres activités commerciales. Le prix observé cette semaine est en baisse, la gomme est vendue entre 120 à 160 FCFA/kg (soit 300 à 400 FCFA/coro) contre 160 à 180 FCFA/kg (soit 400 à 450 FCFA/coro) la semaine passée. La tendance à court terme du prix de la gomme friable dans le Hadjer Lamis est à la stabilité voire une légère baisse du fait de la demande locale en baisse.

Gomme dure (Kitir)

Les activités commerciales autour de la gomme dure se poursuivent grâce aux stocks proposés par des commerçants et certains producteurs. Les quantités exposées continuent à diminuer et les échanges s’effectuent en fonction de la qualité de la gomme.
La demande est faible sur le plan national car il y a assez de stocks dans les magasins des grossistes et exportateurs et les prix observés cette semaine sont stables dans le Chari Baguirmi, en hausse dans le Guéra et en baisse dans le Hadjer Lamis.

Chari Baguirmi. Des petites quantités sont proposées par les producteurs et les commerçants indépendants dans les marchés hebdomadaires. La qualité de la gomme n’est pas appréciée par les collecteurs qui restent cependant actifs sur le marché de la gomme du fait de leur trésorerie disponible. Le prix observé demeure stable. La gomme est vendue à 700 FCFA/kg (soit 1750 FCFA/coro). La tendance à court terme du prix de la gomme dure dans le Chari Baguirmi est à la stabilité voire en légère baisse car l’offre est faible et de mauvaise qualité.

Guéra. L’offre en gomme friable provient des stocks des producteurs des commerçants indépendants. La gomme est rarement exposée dans les marchés et essentiellement disponible dans les entrepôts des commerçants. La demande locale reste élevée ce qui a créé une importante montée du prix cette semaine. Le prix de la gomme dure de bonne qualité observé cette semaine est en hausse, à 1400 FCFA/kg (soit 3500 FCFA/coro) contre 1000 FCFA/kg (soit 2500 FCFA/coro) la semaine passée. Ce phénomène de hausse des prix s’applique pour les quantités stockées par les commerçants et quelques petits volumes de producteur. La tendance à court-terme du prix de la gomme dure dans le Guéra est à la stabilité voire en légère hausse à cause de la demande.

Hadjer Lamis. La gomme devient de plus en plus rare sur les marchés de cette région et la demande locale est faible. Les volumes disponibles sont de mauvaise qualité et n’attire pas les commerçants locaux. Les prix observés cette semaine sont en baisse, à 700 FCFA/kg (soit 1750 FCFA/coro) contre 1000 FCFA/kg (2500FCFA/coro) la semaine passée. La tendance à court terme du prix de la gomme dure dans la région est à la baisse à cause de la qualité du produit.

Marché international

Au Soudan, alors que la disponibilité en gommes dure et friable est de plus en plus limitée sur les marchés aux enchères. La récolte en deuxième partie de campagne a été nettement moins bonne que lors du début de campagne et, avec la demande locale qui reste très bonne, les prix sur les marchés aux enchères sont clairement en hausse. La gomme dure s’échange entre 1100 et 1232 SDG/gintar au niveau des marchés aux enchères du Nord Kordofan alors que le prix bord-champ atteint 1000 à 1240 SDG/gintar. Le prix de la gomme friable, dont la demande est nettement plus limitée au niveau national, évolue entre 250 et 265 SDG/gintar.

Perspectives et conseils

L’offre en gomme dure est maintenant rare au niveau des producteurs. La plupart des stocks proviennent de commerçants. La demande reste bonne dans certaines régions, comme le Guéra, mais les achats se font en fonction de la qualité de la gomme qui est très variable selon les lots. Nous conseillons aux producteurs et collecteurs locaux du Guéra ayant des stocks restants de vendre au prix actuel de 1400 FCFA/kg qui est particulièrement élevé.

La tombée des pluies a ralenti les activités de cueillette de la gomme friable, activités qui devraient se terminer dans les jours à venir avec le début des travaux champêtres. Les stocks de gomme friable étant important au niveau national, il est peu probable que le prix de la gomme friable dans les marchés locaux augmente significativement dans les semaines à venir. Ainsi nous conseillons de vendre aux prix actuels.

Les prix conseillés à la vente comme l’achat dans les régions sont: