Bulletin sur le marché de l’Anacarde

Le Marché en un clin d’oeil
Prix pratiqués pour la noix de cajou brute dans les différents pays producteurs d’Afrique

Au Nigéria, à l’Est du pays où les récoltes ont commencé le plus tôt, les récoltes sont plus ou moins terminées. Par contre, dans l’Ouest du pays il semble qu’une nouvelle récolte va démarrer dans certaines zones où une partie des arbres sont en train de former de nouveaux fruits. Par contre, avec les pluies de plus en plus régulières, les producteurs portent moins d’attentions à leurs plantations d’anacarde et se concentrent sur la mise en place des parcelles de cultures annuelles (maïs, manioc, igname, etc.)…/…

Au Bénin, la campagne de commercialisation de la noix de cajou tend vers la fin. Les récoltes se font rares même si quelques arbres ont encore des fruits…/…

Au Ghana, la campagne tend vers sa fin même si quelques arbres continuent à produire. La qualité des noix a beaucoup diminué…/…

En Côte d’Ivoire, le marché de la noix de cajou reste globalement dynamique. Toutefois, un ralentissement commence à s’installer dans les zones où les stocks ont fortement diminué…/…

Au Burkina, l’offre tire à sa fin tandis que la demande demeure bien active.
Les régions du Centre-ouest et du Sud-ouest du pays n’ont plus d’offres significatives. Les transactions sont concentrées sur les régions des Cascades et Hauts-Bassins où les champs aux bords des cours d’eau offrent encore des quantités de noix motivantes…/…

Au Mali, un faible mouvement de la noix de cajou caractérise le marché qui, connait une hausse sur les prix minimums tandis que les maximums pratiqués sont stables par rapport à la semaine dernière. Les commerçants et intermédiaires se résignent aux achats irréguliers de petites quantités car les récoltes sont quasi-épuisées…/…

En Guinée, la demande de la noix de cajou demeure toujours forte avec l’arrivée de plus en plus d’acheteurs étrangers en provenance du Mali, du Burkina et de la Côte d’Ivoire où les stocks sont pratiquement en état d’épuisement avec la diminution des récoltes. Cependant, dans la région de Kankan, le niveau de l’offre diminue aussi progressivement…/…

Au Sénégal, après plusieurs semaines de hausse, les prix se sont stabilisés dans toutes les zones de production. Malgré la diminution de l’offre de cajou bord-champ, la concurrence entre acheteurs continue. Certains acheteurs ont arrêté leurs achats en attendant de vider leurs magasins qui sont pleins de produit…/…

Le marché international de l’anacarde

Les records s’enchainent et rien ne semble pouvoir arrêter la hausse des prix sur le marché international. Cette semaine, le prix de l’amande de cajou comme de la noix brute ont atteint de nouveaux records.
Toutefois, les importateurs occidentaux semblent se montrer très prudents en passant très peu de commandes aux prix actuels de même qu’une majorité des importateurs des pays émergents. Seuls les importateurs du Moyen-Orient et plus généralement des pays avec une importante population musulmane continuent de passer d’importantes commandes à court terme en prévision de la demande des fêtes de Ramadan qui démarrerons en fin de mois…/..

Le point de vue des analystes

La publication des statistiques commerciales vietnamiennes du mois d’avril, hier, a de quoi surprendre énormément et semble confirmer l’irrationalité de la bulle spéculative qui s’est formée ces dernières semaines.
En effet, sur les 4 premiers mois de l’année 2017, les importations de noix de cajou brute du Vietnam ont connu une hausse de 90% par rapport à 2016 tandis que les exportations d’amande du Vietnam sur la même période ont connu une baisse de -7% comme visible ci-dessous…/…

Pour en savoir plus : abonnez-vous au bulletin !