Bulletin sur le marché de l’Anacarde

Le Marché en un clin d’oeil
Prix pratiqués pour la noix de cajou brute dans les différents pays producteurs d’Afrique

Au Nigéria, la deuxième récolte se fini et la disponibilité se réduit. Il est désormais assez rare de voir encore des fruits sur les arbres.
Les achats au niveau bord-champ sont très faibles et se font majoritairement à 540 NGN/kg. Les reventes en gros restent par contre importantes et se font à 570-580 NGN/kg, un niveau auquel le marché semble s’être stabilisé…/…

En Côte d’Ivoire, le marché de la noix de cajou est toujours actif. La demande reste forte. Les acheteurs sont nombreux sur le terrain et mènent une concurrence rude autour des stocks disponibles…/…

Au Burkina, le marché de cajou reste caractérisé par une forte demande de noix à l’export face à une offre qui s’amenuise de jour en jour. Les offres bord-champ actuelles émanent des récoltes tardives…/…

Au Mali, le marché de la noix de cajou reste globalement stable par rapport à la semaine dernière. Cependant, des hausses ont par endroit été enregistrées notamment sur les ventes des commerçants et intermédiaires. Une faible mobilisation de la noix sur le marché limite les transactions. Les stocks sont rares et majoritairement entre les mains des acheteurs (commerçants/exportateurs)…/…

En Guinée, le marché de l’anacarde est globalement stable dans la région de Kankan. Les prix n’ont pas connu de changement notable. Les prix bords-champs pratiqués varient toujours dans la fourchette de 10 000 à 11 500 GNF/kg (650 à 750 FCFA/kg). La majorité des échanges s’effectue entre 10 500 et 11 000 GNF/kg (675 à 700 FCFA/kg). Dans plusieurs zones de production, le niveau de l’offre de la noix de cajou baisse petit à petit, tandis que la demande reste toujours élevée. Par ailleurs, La stratégie de vente groupée est beaucoup plus utilisée par les producteurs qui profitent de la concurrence nourrie des acheteurs pour obtenir de meilleurs prix…/…

Au Sénégal, au fur et à mesure que la campagne avance, la concurrence sur le marché devient de plus en plus rude entre acheteurs. L’offre de cajou a beaucoup diminué dans la zone de Sokone et a diminué légèrement en Casamance. Cette situation maintient les prix toujours hauts avec une tendance stable à légère hausse dans toutes les zones de production…/…

Le marché international de l’anacarde

Sur le marché international, le prix de l’amande de cajou a connu une nouvelle importante hausse pour presque tous les grades et a une nouvelle fois atteint un maximum historique…/…

Le point de vue des analystes

« Bulle », c’est le mot qui nous vient à l’esprit quand on observe une amande de cajou de grade WW320 à plus de 5 USD/lb au début du mois de mai, c’est-à-dire, de la période à laquelle l’offre de noix brute et d’amande approche de son point culminant…/…

Pour en savoir plus : abonnez-vous au bulletin !